« La Compagnie des Loups » – 1ère partie

Alors je vais parler ici d’un film que j’ai enfin pu visionner récemment à l’occasion de notre 4ème émission de cinéma* sur Radio Grille Ouverte consacrée au réalisateur Neil Jordan, à savoir « La Compagnie des Loups ».

 

cie-des-loups-1984.jpgcie-des-loups-2006-dvd.jpg

Affiche française cinéma de 1984 – Affiche française DVD de 2006

 

Une petite présentation :

Ce film date de 1984. Dès mon enfance j’en ai entendu parler, lu des critiques, vu des extraits et surtout développé un imaginaire autour des différentes affiches du film. J’essayai de deviner ce que pouvait bien être l’histoire.
Une femme nue à la chevelure noire et abondante penchée au dessus d’un puit sur fond de nuit de pleine lune.
Un Petit Chaperon Rouge accompagnée de loups.
Un homme nu penché en arrière la bouche démesurément grande ouverte avec le museau d’un loup en train d’en sortir.
Mais qu’était-ce donc ce film ?
A l’époque où déjà le mythe du Loup-garou m’attirait énormément, les sorties de « Le Loup Garou de Londres » de John Landis (1981) et « Hurlement » de Joe Dante (1981) titillaient déjà énormément mon esprit.
Et puis me voilà en train de participer à une émission sur le cinéma consacrée à Neil Jordan. Je saute sur l’occasion. L’auteur de « Crying Game » et « Entretien avec un Vampire » m’intéressais déjà depuis longtemps. Et le souvenir de « La Compagnie des Loups » ressurgit après 23 années d’attente, de fantasmes en tous genres, et puis finalement d’oubli. Et en plus le film avait enfin été édité en Zone 2 fin 2006. Que du bonheur. DVD commandé puis reçu je visionne enfin ce film. Un pur régal. Il trône désormais fièrement à côté de celui de « Hurlements ».

 

Synopsis :

Rosaleen, une jeune adolescente, dort dans son lit alors que sa grande sœur tape à la porte de sa chambre fermée à clef en criant après elle. La jeune Rosaleen s’est endormie après avoir volé le rouge à lèvres de sa grande sœur et se l’être appliqué, surement pour la première fois.

La fenêtre ouverte, la forêt s’étend au loin alors que la nuit tombe. Des hurlements de loups proviennent de la forêt. Et Rosaleen commence à rêver. Elle rêve d’une autre forêt, plus inquiétante, plus irréelle encore. Sa grande sœur marche en robe de chambre dans cette forêt. Elle croise des peluches géantes, peluches se trouvant sur le lit de Rosaleen. Puis ses peluches se mettent à bouger. Elles sont vivantes. La grande sœur cris et s’enfuit, poursuivie par des loups en meute qui finalement la tue. Rosaleen assite à l’enterrement devant l’église d’un village de contes de fées, toujours dans son rêve. Ses parents sont là. Sa grand-mère qui vit dans la forêt également. Cette grand-mère qui ne manque pas de prévenir Rosaleen qu’il faut se méfier des loups car ils sont dangereux, mais qu’ils faut encore plus se méfier des hommes aux sourcils qui se rejoignent, dans lesquels sommeillent un loup…

 

à suivre…

* « The Voyeurs« , émission hebdomadaire le samedi de 10h à 11h, fréquence 88.2 FM sur Radio Grille Ouverte, radio locale du bassin alèsien.
Egalement écoutable en ligne sur notre blog. Cliquez sur le nom de l’émission pour y accéder.

~ par Shura2099 sur 13 octobre 2007.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :